11 articles avec regime minceur

Maigrir avec la mésothérapie sans effort

Publié le par santé & minceur

Ventre, culotte de cheval, bras, cuisses, hanche...  Pour éliminer la graisse sans effort et perdre les kilos en trop, essayez la mésothérapie.Cette méthode très tendance fait de plus en plus d’adeptes. Mode d’emploi, résultats, avantages, inconvénients…

 

-3 centimètres de tour de cuisses !

-3-centimetres-de-tour-de-cuisses.jpg

La mésothérapie peut faire perdre jusqu’à 3 centimètres de tour de cuisses ! Et ce n’est qu’un début ! Ventre, culotte de cheval, bras, fesses… Elle peut affiner toutes les zones du corps qui ont tendance à stocker des graisses. Plus encore, si le traitement est accompagné de règles hygiéno-diététiques (marche et alimentation équilibrée) car la silhouette s’affine en même temps qu’elle se remodèle.

« Cette méthode ne provoque pas une perte de poids mais de volume. Elle constitue une bonne prise en charge dans le cadre d’un régime car elle permet un coaching suivi. Je pèse mes patients à chaque séance », explique le Dr Anne Siou de Becquincourt, médecin spécialisé en mésothérapie.

Et pour les hommes ? « Les résultats sont encore plus rapides que chez la femme car la mésothérapie fonctionne très bien pour perdre les poignées d’amour. »

 

 

Comment ça marche ?

Comment-ca-marche.jpg

Lors d’une séance de mésothérapie, le médecin injecte des produits (tous homologués par l'Afssaps), sous forme de solution hypo-osmolaire (mélangés avec du sérum physiologique, de l’eau).

Dans le cadre d'un traitement anti-cellulite, trois substances médicamenteuses sont généralement utilisées : mesocaine, thiocolchicoside et acide ascorbique. Ils ont doivent provoquer l’éclatement des adipocytes (cellules du tissu adipeux, spécialisées dans le stockage de la graisse), stimuler la circulation, l’élimination et le drainage.

Combien de séances ? Si la cellulite est diffuse, en phase initiale, entre 6 à 8 séances sont suffisantes. Si elle est plus avancée, on peut aller jusqu’à 20 séances. Les séances doivent être régulières, une à deux fois par semaine.

 

 

Avantage : 90% de résultats positifs !

Avantage--90--de-resultats-positifs.jpg

Opter pour la mésothérapie afin d'éliminer ses rondeurs offre plusieurs avantages. Déjà, c'est efficace ! « On observe 90 % de résultats positifs », témoigne le Dr Siou. De plus, les premiers résultats apparaissent rapidement et les séances ne durent que 15 minutes. La mésothérapie est aussi peu agressive et a moins d'effets indésirables au vu des faibles doses de médicaments actifs utilisées. C'est ainsi une bonne alternative à la chirurgie esthétique !

 

La mésothérapie, c’est douloureux ?

La-mesotherapie-c-est-douloureux.jpg

Cela fait un peu mal au moment de la piqûre. La première séance est la plus pénible, par manque d’habitude. Cette douleur ponctuelle s’amoindrit lors des séances suivantes. Une gêne vite oubliée lorsque les premiers résultats apparaissent !

 

 

Est-ce pour vous ?

Est-ce-pour-vous.jpg

La mésothérapie améliore l’aspect « peau d’orange », raffermit et remodèle le corps. Elle permet aussi d’améliorer la circulation du sang et de la lymphe et de réduire les amas graisseux localisés. Vous avez envie de tester ? Sachez que cette technique s’adresse surtout aux personnes qui n’ont pas beaucoup de poids à perdre.

 

 

Inconvénient : une méthode non reconnue… donc non remboursée !

Inconvenient--une-methode-non-reconnue--donc-non-rembou.jpg

La mésothérapie est efficace pour éliminer la graisse... mais elle a quelques inconvénients. Pour être véritablement efficace et conserver ses effets, il faut revenir un mois ou deux après le traitement pour refaire quelques séances. Et ensuite recommencer régulièrement. La facture peut monter assez vite puisque la séance coûte entre 25 et 70 euros. De plus, cette pratique n’est pas reconnue par la médecine conventionnelle donc n’est pas remboursée par la Sécurité sociale.

Par ailleurs, les patients ne savent pas toujours la nature des produits qu’on leur injecte. « Pour remédier à ces critiques, nous adressons désormais une ordonnance au patient et il va lui-même acheter les produits à la pharmacie. Tous les produits utilisés sont autorisés », précise le Dr Anne Siou. Il ne faut pas hésiter à demander de la transparence au médecin. Enfin, dernier inconvénient, quelques hématomes apparaissent... mais ils disparaissent assez vite !

 

Faut-il suivre un régime en plus des séances ?

Faut-il-suivre-un-regime-en-plus-des-seances.jpg

C'est fortement recommandé ! Si ce n'est pas un régime, il faut au moins maintenir une diète équilibrée et boire beaucoup. « Il faut faire attention à ce que l’on mange le soir, et éviter les féculents car ils sont directement stockés », conseille le Dr Anne Siou. La pratique d’un sport est également vivement recommandée, toujours dans l’objectif de drainer et de réguler le système veino-lymphatique. « 40 minutes consécutives de marche deux fois par semaine reste l’idéal », témoigne la spécialiste.

 

 

Où pratiquer la mésothérapie ?

Ou-pratiquer-la-mesotherapie.jpg

La mésothérapie n’est pas une médecine reconnue. Elle requiert du sérieux (utilisation de seringues donc obligation d’une hygiène irréprochable…) et du professionnalisme. Pour la pratiquer sans risque :
Choisir un médecin dermatologue, généraliste ou nutritionniste spécialisé en mésothérapie.

Vérifier que le médecin possède un diplôme de mésothérapie (le DIU). C’est une obligation pour figurer notamment dans les pages jaunes.

 

 

Mésothérapie : plusieurs bienfaits santé

Mesotherapie--plusieurs-bienfaits-sante.jpg

Inventée en 1952 par un médecin français, Michel Pistor, la mésothérapie est utilisée en esthétique depuis seulement quelques années. A l'origine, l'homme avait pour idée d’« injecter peu, rarement, au bon endroit », dans la couche superficielle de la peau avec de fines aiguilles. Aujourd’hui, le médecin utilise une seringue à la main ou un pistolet électrique.

La mésothérapie se pratique également dans le milieu sportif pour soigner les tendinites, les problèmes musculaires ainsi que les traumatismes articulaires. Elle traite aussi certaines affections dermatologiques comme un zona, l'erpès , ou encore la chutte de cheveux, sans oublier les infections (angine, sinusite, bronchite...), les rhumatismes ou les douleurs chroniques (comme la migraine). La mésothérapie est particulièrement appréciée pour ses actions anti-inflammatoires.

Source : Medicite

Régime soupe : manger de la soupe pour maigrir

Publié le par Jacques C

Manger de la soupe pour maigrir, perdre du poids, le régime soupe consiste à manger de la soupe à volonté. Pour réaliser votre soupe brûle-graisse, il vous suffit de suivre la recette présentée dans cet article. Son efficacité est garantie, bien-sûr, en respectant le programme qui vous est proposé jour après jour pour une semaine.

N'oubliez pas que le régime soupe est assez rigoureux. Cette soupe est aussi proposé, dans certains hôpitaux pour les personnes qui sont obèses, vraiment en excès de poids, qui doivent maigrir rapidement pour une intervention chirurgicale.

Régime soupe : manger de la soupe pour maigrir

Régime soupe, manger de la soupe pour maigrir

 

Ingrédients :

  • 1 gros chou vert frisé de 600 g
  • 4 gousses d'ail
  • 300 g d'oignons
  • 3 litres d'eau
  • 2 cubes de bouillon de volaille
  • 200 g de courgettes
  • 1 poivron
  • 1 boite de tomates pelées
  • 1 branche de persil
  • 200 g de carottes
  • 200 g de navets
  • 150 g de tête de céleri
  • assaisonnement : sel, poivre, curry, cumin, 4 épices etc.

Préparation :

1. Couper le chou en morceaux de 3 cm environ et le faire blanchir pendant 20 minutes dans de l'eau bouillante salée.

2. Égoutter le chou puis mettre à chauffer 3 litres d'eau avec 2 cubes de bouillon de volaille.

3. Couper tous les autres légumes en petits ou moyens morceaux.

4. Mettre dans l'eau le chou et les légumes (sauf la courgette) et laisser cuire à partir de l'ébullition pendant 45 minutes. Ajouter ensuite la courgette et l'épice choisie.

5. Remettre à cuire 15 à 20 minutes.

Régime soupe 7 jours

 

Le programme minceur dure exactement 7 jours. Après ce régime soupe de 7 jours, si vous n'avez pas triché, vous aurez perdu environ 4 à 6 kilos.

Pour faciliter le suivi, il est recommandé de démarrer ce régime un lundi. N'oubliez pas que ce régime soupe est assez rigoureux. Durant cette semaine " brûle-graisse "  on va vous demander de manger de la soupe à tous les repas sans exception : matin, midi est soir ! Il faudra manger de la soupe autant de fois que nécessaire, jusqu'à ce que vous soyez rassasié !

Ne démarrer ce régime soupe que si vous êtes sûr de le suivre jusqu'au bout. En fonction de votre activité professionnelle, il sera peut-être plus judicieux d'attendre vos congés pour entamer ce régime, le suivie n'en sera que plus simple.

Il faudra également respecter scrupuleusement le programme jour après jour. L'efficacité du régime repose sur la soupe en elle-même, mais également sur le respect du programme de la semaine minceur. L'objectif est de perdre du poids !

Boissons gazeuses, sucrées et alcools sont formellement interdits. Il ne faut pas sauter de repas. Il ne faut pas quitter la table en ayant encore faim. On maigrit ainsi sans privation.

Régime soupe menu pour 7 jours

 

Lundi : à tous les repas soupe à volonté + tous les fruits sont permis sauf les fraises, bananes et fruits très sucrés. Pour les boissons, thé non sucré, jus de fruits non sucrés et de l'eau plate.

Mardi : à tous les repas soupe à volonté + tous les légumes sont permis sauf, les petits pois, le maïs, les haricots secs. Attention, aucun fruit.

Mercredi : à tous les repas soupe à volonté + légumes et fruits à volonté.

Jeudi : à tous les repas soupe à volonté + bananes et lait écrémé. Mangez jusqu'à trois bananes avec 2 verres de lait écrémé.

Vendredi : à tous les repas soupe à volonté + 150 g de bœuf ou poulet grillé (sans peau) et 3 tomates.

Samedi : à tous les repas soupe à volonté + 150 g de veau ou bœuf (ou poulet grillé sans peau) et légumes vert à volonté.

Dimanche : à tous les repas soupe à volonté + une bonne portion de riz complet, jus de fruit non sucrés et légumes vert à volonté.

Vous pouvez remplacer les tomates et les poivrons par des courgettes, laitues, concombres, moins agressifs pour l'estomac et les intestins très diurétiques et purgatifs.

Après ces 7 jours, si vous n'avez pas triché, vous aurez perdu jusqu'à 4 à 6 kilos.

Arrêtez le régime pendant au moins une ou deux semaines, puis recommencez si vraiment vous le désirez.

Maigrir perdre du poids, avec le régime 5 : 2

Publié le par Jacques C

Le régime 5 : 2 propose d'alterner dans la même semaine des journées où l'on mange (presque) normalement et d'autres où l'on mange (beaucoup) moins. Pour celles qui veulent maigrir, avoir une perte de poids suffisamment rapide, sans avoir à se priver en permanence.

Le régime 5 : 2 peut aussi permettre de débloquer une perte de poids si vous avez déjà essayé beaucoup de régimes amincissants et que vous ne parvenez plus à maigrir.

Maigrir perdre du poids, avec le régime 5 : 2

Régime 5 : 2 comment ça marche ?

 

La réduction calorique n'est pas continue, mais fractionnée : au lieu de diminuer sa ration calorique de 25 % au quotidien, les médecins misent sur une baisse de 70 %, 2 jours par semaine. Pendant 5 jours, il faut adopter une alimentation équilibrée de 1600 à 1800 calorie par jour, et pendant 2 jours consécutifs, une alimentation beaucoup plus " light " en réduisant jusqu'à 700 ou 800 calorie par jour.

Régime 5 : 2 on mange quoi ?

 

Durant 5 jours " normaux ", l'alimentation doit être inspirée du régime méditerranéen. Les repas se composent de fruits, légumes, céréales complètes, légumineuses, fruits à coque, huile d'olive, poissons, volailles, produits laitiers allégés.

Côté petits plaisirs, on a droit à quelques portions hebdomadaires : charcuteries ou viandes grasses une fois par semaine et, au maximum trois fois par semaine, 30 g de chocolat noir (6 petits carrés), un paquet individuel de chips (30 g), 2 à 3 biscuits ou 1 à 2 boules de crème glacée (ou un autre dessert, au restaurant par exemple).

Enfin, on peut boire au maximum l'équivalent d'un petit verre de vin (100 ml) par jour. En revanche, pain et riz blancs, viennoiseries, céréales de petit déjeuner élaborées, chips,biscuits sucrés ou salés, boissons sucrées sont à éviter.

Durant les 2 journées " diète ", on n'a droit qu'aux aliments maigres riches en protéines, aux graisses saines (huile végétales, margarine), aux légumes et aux fruits. Pain, féculents, produits transformés et sucreries sont bannis.

Régime 5 : 2 menu type sur une journée " plaisir "

 

  • Petit déjeuner : thé ou café ; 20 cl de lait demi-écrémé + 6 c. à soupe de müesli sans sucre ajouté + 4 amandes.
  • Déjeuner : 100 g de carottes râpées + 1 c. à soupe de vinaigrette à l'huile d'olive ; 150 g de poulet grillé + 180 g de pâtes complètes + sauce tomate ; 1 yaourt nature + 80 g de fruits rouges.
  • Diner : tomate-mozzarella (30 g) +1 c. à soupe de vinaigrette ; 160 g de courgettes + 90 g de saumon vapeur ; 25 g de pain ; 1 tranche d'ananas.

Régime 5 : 2 menu type sur une journée " diète "

 

  • Petit déjeuner : café au lait ; œufs brouillés ; demi-pamplemousse.
  • Déjeuner : salade saumon et avocat.
  • Goûter : yaourt nature ; poignée de fruits secs.
  • Diner : poulet grillé + ratatouille.

Régime 5 : 2 les résultats ?

 

Grâce à la réduction calorique, la perte de poids est assez rapide. Vous pouvez, par exemple, espérer perdre jusqu'à environ 4 ou 5 kilos le premier mois. En moyenne, sur une période de six mois, une perte de environ 7,7 kg a été observée. Surtout, les études ont montré qu'il était légèrement plus efficace qu'un régime où l'on mange chaque jour la même chose : au bout de trois mois, les patientes du régime 5 : 2 ont perdu en moyenne 4 kg contre 2,2 kg pour celles qui suivaient un régime plus classique.

Régime 5 : 2 les précautions

 

Pour ne pas risquer de reprendre les kilos perdus, il faut continuer à surveiller son alimentation. Une fois le poids souhaité atteint, on continue de manger de la même manière, mais en se contentant d'un jour de " restriction " par semaine au lieu de deux. Il ne faut pas adopter ce régime en cas de maladie rénale.

Régime paléo : perte de poids avec le régime paléolithique

Publié le par Jacques C

Le principe du régime paléo, c'est de manger " comme nos ancêtres ", qui ne connaissaient pas les plats industriels, très salés ou très sucrés.

Régime paléo : perte de poids avec le régime paléolithique

Régime paléo, comment ça marche ?

 

Le régime paléo part du principe que notre organisme n'est pas adapté à l'alimentation actuelle. Il faudrait davantage se rapprocher de l'alimentation de nos ancêtres du paléolithique, en augmentant les apports en protéines et en végétaux, en rééquilibrant nos apports en graisse au profit des oméga-3, pour un meilleur rapport oméga-3/oméga-6 (consommés aujourd'hui en excès), et en diminuant les glucides (autrement dit les sucres, surtout ceux à index glycémique élevé), puisque les seules sources à la Préhistoire étaient les fruits et quelques racines et tubercules. Il faut également limiter au maximum (voire supprimer) les céréales, les produits laitiers, les produits transformés et le sel, absents de leur alimenttation.

Régime paléo, on mange quoi ?

 

Les grands principes de base du régime paléo sont les suivants : 

  • Mangez suffisamment de protéines (viandes maigres, œufs, poissons et produits de la mer).
  • Limitez les glucides : pas plus de 30 à 50 g par jour, pour modérer la production d'insuline et brûler les graisses accumulées dans l'organisme. Il suffit en fait de suprimer les glucides raffinés (sucres, desserts, boissons sucrées, pâtes, pain, céréales et féculents).
  • Mangez des fruits et légumes à volonté sans amidon (pas de pomme de terre, ni de légumineuses). Misez sur la variété et les couleurs pour faire le plein d'antioxydants.
  • Choisissez les bonnes sources de lipides : essentiellement des oléagineux (amandes, noix, olives...), ainsi que les huiles végétales qui en sont extraites.

Régime paléo, menu type sur une journée

 

  • Petit déjeuner : 1 thé vert bio ou une tisane (thym, verveine, menthe) ; 2 fruits frais (par exemple, 1 pomme et 1 poire) ; 1 œuf dur ou une tranche de jambon.
  • Déjeuner : 100 g de légumes crus + 200 g de viande ou de poisson + 250 g de légumes cuits ; des fruits frais ou 1 compote sans sucres ajoutés.
  • Goûter : 2 ou 3 fruits secs (abricots, pruneaux) ; 10 noix, noisettes ou amandes.
  • Dîner : 1 soupe ou 1 salade de légumes ; 100 g de viande ou de poisson, ou un œuf +des légumes cuits à volonté ; des fruits frais ou cuits.

Régime paléo, les résultats ?

 

Vous pouvez perdre jusqu'à 1 kg par semaine, essentiellement des graisses, mais pas du muscle grâce à l'apport en protéines. Cependant, la perte de poids ne serait que le premier effet visible de ce régime qui, outre le fait de rétablir l'équilibre acido-basique de l'organisme, permettrait aussi de diminuer les risques cardiovasculaires et de prévenir certaines maladies " de civilisation ", comme le diabète ou l'hypertension.

Régime paléo, les précautions

 

Attention, le régime paléo mise sur beaucoup de protéines, ce qui peut causer des problèmes rénaux notamment. À l'inverse, il apporte peu de produits laitiers et peut entraîner une carence en vitamine D. De même, le faible apport en céréales entraînant un manque de fibres solubles, gare aux problèmes de transit. Il faut toujours demander un avis médical pour accompagner éventuellement ce régime d'une supplémentation.

Sur le long terme, mieux vaut adopter une interprétation moins stricte, en réintroduisant par exemple un peu de céréales (quinoa, riz complet...) et de produits laitiers (plutôt crus et non pasteurisés, comme le beurre, la crème entière, le fromage frais...). Adopter 1 ou 2 repas " classiques " par semaine où l'on s'autorise exceptionnellement les produits interdits aide également à tenir ce régime en le rendant moins monotone.

Comment maigrir avec la chrononutrition ?

Publié le par Jacques C

Maigrir en mangeant ce que vous voulez ? C’est le principe de la chrononutrition ! Selon le Dr Delabos, son inventeur, il suffit de déguster les aliments qui vous font vraiment plaisir - chocolat, gâteaux, pâtes, beurre -, à certaines heures de la journée !

Les secrets de la chrononutrition

Comment maigrir avec la chrononutrition ?

La chrononutrition est un régime récent qui permet de mincir en mangeant vraiment ce que vous voulez.

Son secret ? On se régale de tout… mais pas à n’importe quel moment de la journée ! Mis au point par le docteur en nutrition Alain Delabos, il autorise les aliments les plus gras au lever, les plats copieux au déjeuner (5 heures après la première collation), sucrés au goûter, puis légers au dîner. Pourquoi cette répartition ? Parce que, selon l’auteur, elle répond à nos besoins nutritionnels quotidiens depuis toujours. On évite ainsi que l'organisme stocke inutilement les calories.

Chocolat, croissants, miel... : autorisés !

Comment maigrir avec la chrononutrition ?

La chrononutrition est l’un des rares régimes à autoriser les sucreries et friandises. Selon le Dr Delabos, vous pouvez manger confiture, miel, chocolat... même des loukoums ! Leurs sucres rapides permettent d’affronter la fin de journée sans fatigue.

A quel moment de la journée ? Vous y avez droit au goûter ! Attention, évitez-les au petit déjeuner. Le matin, les cellules ont besoin de graisses pour se construire et les sucres sont immédiatement stockés.
Dans l’assiette : 30 grammes de chocolat (blanc, au lait ou noir) ou 6 calissons d’Aix ou 3 marrons glacés ou 4 loukoums ou des bonbons...

Le fromage est bon pour la ligne

Comment maigrir avec la chrononutrition ?

cSelon le Dr Delabos, tous les fromages sont bons pour la ligne ! A condition d’en manger au bon moment.
A quel moment de la journée ? Au petit déjeuner ! Parce qu’ils sont gras, ces produits laitiers permettent d’éviter le coup de barre en fin de matinée et les fringales. Par ailleurs, les fromages sont riches en cholestérol. Ce qui est une bonne chose... le matin tout du moins !

Pourquoi ? Parce que c’est dans la matinée que le corps produit cette mauvaise graisse. Quand l’alimentation lui en apporte un peu de bonne heure, l’organisme réduit alors sa production globale.
Dans l’assiette : 100 g de fromage (soit 30 g de lipides purs).

Graisses et beurre autorisés

Comment maigrir avec la chrononutrition ?

Le beurre et l’huile sont autorisés. Si, si, c’est possible !
A quel moment de la journée ?

Au même titre que le fromage, le beurre est conseillé au petit déjeuner. Mais évitez d’en consommer le reste de la journée pour empêcher le stockage des graisses. Si vous n’aimez pas le beurre, vous pouvez augmenter votre dose de fromage de 20 g.

Le Dr Delabos conseille aussi la consommation de graisses végétales au goûter sous forme de chocolat, d’olives noires, d’amandes, de beurre de cacahuète...
Dans l’assiette : 10 à 20 g de beurre, 60 à 140 g de fromage (selon votre taille), 30 g de chocolat ou 1/2 bol chinois d’olives noires.

Charcuteries : vous y avez droit aussi !

Comment maigrir avec la chrononutrition ?

Avec la chrononutrition, vous pouvez manger toute sorte de viandes, même les plus grasses, à condition encore une fois de respecter vos besoins nutritifs réels.
A quel moment de la journée ? La charcuterie peut remplacer le fromage au petit déjeuner.

Tous les types de viandes, même ceux riches en lipides, sont autorisés au déjeuner ! Seul petite restriction, il faut opter au dîner pour une viande maigre (porc, gibier, veau, lapin, volaille...).
Dans l’assiette : 2 saucisses ou 2 tranches de jambon fumé au petit déjeuner, votre viande préférée au déjeuner (comptez 100 g de plus que votre taille, soit 270 g pour une personne de 170 cm) et le soir un morceau léger (40 g en-dessous de votre taille, soit 130 g pour une personne de 170 cm).

Pain : le matin !

Comment maigrir avec la chrononutrition ?

Qui dit fromage, dit pain ! Contrairement aux régime dissociés, la chrononutrition vous permet d’associer les deux, heureusement ! Le pain, féculent indispensable, doit être consommé de préférence le matin. Il aide lui aussi à tenir toute la matinée et permet d’éviter coup de barre et fringales.

A noter : s’il ne vous est pas possible de manger du pain frais tous les matins, congelez-le. Les pains industriels (biscottes et pains de mie) se conservent certes plus longtemps, mais sont bourrés de sucres rapides mauvais pour la ligne.
A quel moment de la journée ? Au petit déjeuner !
Dans l’assiette : 70 g, soit les trois quarts d’une baguette.

Féculents : il faut en manger !

Comment maigrir avec la chrononutrition ?

Les féculents (pâtes, riz...) sont autorisés, mais attention à ne pas abuser ! Mangez-en surtout le midi, en quantité modérée. Sans quoi inutile d’espérer maigrir ! A moins d’être un(e) sportif(ve) de haut niveau, votre organisme n’a besoin que de petites portions. On ne force pas sur la dose !

A noter : le déjeuner doit surtout être riche en protéines. Evitez donc de vous resservir en féculents. Privilégiez surtout la viande.
A quel moment de la journée ? Au déjeuner.
Dans l’assiette : l’équivalent de 25 cl (soit un petit bol chinois).

Fruits : au goûter

Comment maigrir avec la chrononutrition ?

Contrairement à beaucoup de régimes, avec la chrononutrition, il faut éviter les fruits le matin. Ils restent néanmoins indispensables pour leurs vitamines qui apportent du tonus nécessaire pour tenir jusqu’en fin de journée. Vous pouvez si besoin les remplacer par leurs dérivés sucrés (fruits secs, confiture, compote...).

A quel moment de la journée ? Au goûter.
Dans l’assiette : Une pomme ou un bol de 25 cl de graines (noix, noisettes, cacahuètes, pistaches), de fruits secs, de pâtes de fruits, ou 2 grands verres de jus de fruit naturel, ou 2 boules de sorbet ou 6 calissons d’Aix...

Le poisson : au dîner !

Comment maigrir avec la chrononutrition ?

Avec la chrononutrition, le poisson se consomme au dîner ! Il permet de faire un repas léger en fin de journée. Vous avez droit à tous les poissons et tous les fruits de mer. Si vous tenez aussi à manger du poisson au déjeuner, optez pour du poisson gras (saumon, thon, harengs, sardines, anchois).

A quel moment de la journée ? Surtout au dîner, mais aussi au déjeuner pour les poissons gras. Dans l’assiette : 100 g de plus que votre taille (270 g pour une personne de 170 cm).

4 œufs par semaine

Comment maigrir avec la chrononutrition ?

Avec la chrononutrition, les œufs sont vivement recommandés. En omelette, durs, mollets ou brouillés, ils permettent de maigrir, parce que leur jaune est bourré de lipides ! Attention à ne pas en abuser tout de même. Pas plus de 4 par semaine !

A quel moment de la journée ? Deux au petit déjeuner pour remplacer le fromage, accompagnés de 2 saucisses ou de 2 tranches de jambon. Les œufs peuvent aussi être utiles au déjeuner en remplacement de la viande.
Dans l’assiette : 3 oeufs pour une personne de 1,60 m, 4 oeufs pour une personne de 1, 70 m et 5 pour une personne de 1,80 m.

Pour être sûr(e) de maigrir

Comment maigrir avec la chrononutrition ?

Pour résumer, la chrononutrition n’est pas une question d’heure mais de moment. Afin d’éviter la ritualisation d’horaire des repas, principale source de déséquilibre alimentaire, votre journée se compte à partir du lever.

Le petit déjeuner, le déjeuner et le goûter se prennent à 5 h d’intervalles chacun. Le soir, dînez au moins une heure et demie après votre goûter et une heure et demie avant le coucher.
A noter : le goûter peut être pris jusqu’à tard dans la nuit, et peut même remplacer le dîner.

Source : http://www.medisite.fr/regimes-minceur-maigrir-avec-la-chrononutrition.1372.76.html

Régime soupe : Combien de temps pour que ce soit éfficace

Publié le par santé & minceur

Régime soupe : combien de temps ?

Si on veut avoir de bon résultat sur la balance, le régime soupe doit être suivit pendant sept jours.

Attention ! il vaut mieux ne pas dépasser une semaine de diète si vous suivez la méthode qui consiste à manger uniquement de la soupe.

26597 75646

Au-delà, elle peut entraîner de nombreux effets indésirables ( carences, fatigue, troubles digestifs...).

Attention : Il est déconseillé de faire le régime soupe à toutes personnes ayant une activité physique régulière car il entraîne des déficits en glucides, protéines, vitamines et oligot-éléments.

 

1 2 > >>