Régime soupe : Combien de temps pour que ce soit éfficace

Publié le par santé & minceur

Régime soupe : combien de temps ?

Si on veut avoir de bon résultat sur la balance, le régime soupe doit être suivit pendant sept jours.

Attention ! il vaut mieux ne pas dépasser une semaine de diète si vous suivez la méthode qui consiste à manger uniquement de la soupe.

26597 75646

Au-delà, elle peut entraîner de nombreux effets indésirables ( carences, fatigue, troubles digestifs...).

Attention : Il est déconseillé de faire le régime soupe à toutes personnes ayant une activité physique régulière car il entraîne des déficits en glucides, protéines, vitamines et oligot-éléments.

 

Remède de grand-mère : inhalation de thym pour le rhume

Publié le par santé & minceur

Pour se soulager d'un rhume le plus naturellement possible, je vous propose de faire une inhalation de thym, un remède de grand-mère bien connu et efficace.

 

Remède de grand-mère inhalation de thym pour le rhume

Ingrédient

Huile essentielle de thym.

Préparation pour  une inhalation de thym

Dans un bol d'eau bouillante, déposer 5 à 6 gouttes d'huile essentielle de thym.

Posologie

Pour l'inhalation de thym, c'est très simple, enfermez-vous le visage dans une serviette au-dessus d'un bol.

Inspirer par le nez puis expirer par la bouche pendant 5 à 10 minutes, de préférence à faire le soir.

 

Si les symptômes persistent, consulter un médecin.

Attention : Ne jamais dépasser les doses indiquées, les plantes ne sont pas des remèdes anodins. 

Sel et hypertension artérielle : les causes pour la santé

Publié le par Jacques C

Moins de sel dans l'assiette : 14 millions de Français (dont 6 millions de femmes) sont touchés par l'hypertension artérielle - soit une mesure au-dessus de 14/9 - facteur de risque majeur des maladies cardio et cérébrovasculaires. En cause, une surconsommation de sel, mais pas seulement.

L'âge majore les risques d'hypertension (20% des 60 - 69 ans et plus de 50 % des plus de 80 ans sont touchés) mais également l'hérédité (hypertension dans la famille). On sait aussi que l'obésité et le surpoids, liés à une mauvaise hygiène de vie (déséquilibre alimentaire, sédentarité, tabac) peuvent être à l'origine de sa survenue.

Sel et hypertension artérielle : les causes pour la santé

En effet, les personnes dont le poids dépasse de 20% leur IMC (indice de masse corporelle, 70 kg pour 1,60 m, par exemple), présentent un risque accru de devenir hypertendus.

Prévenir l'hypertension avec un bon équilibre alimentaire

L'une des façons les plus efficaces de prévenir l'hypertension et d'éviter ainsi, à terme, de graves complications cardio et cérébrovasculaires, est d'adopter un bon équilibre alimentaire : manger au moins 5 fruits et légumes et 3 produits laitiers quotidiennement, de la viande, du poisson ou des œufs une à deux fois par jour et des féculents à chaque repas. Et manger moins gras, moins sucré et moins salé.

Le sel favorise l'hypertention

Le Programme national nutrition santé recommande pas plus de 6 g de sel par jour. Un vrai challenge, considérant que nous en consommons actuellement entre 9 et 10 g. C'est pourquoi le Programme s'est fixé (et nous a fixé) un objectif d'étape plus réaliste à l'horizon 2017 : pas plus de 8 g pour les hommes et 6,5 pour les femmes.

Il faut dire que le sel est partout dans notre alimentation et pas seulement dans la salière qui, en réalité, ne représente que 20% de notre consommation.

Le sel, ennemi public numéro 1 ?

Le sel est indispensable à la vie : il participe à la bonne hydratation du corps (il fixe l'eau dans les tissus) et à la transmission de l'influx nerveux. Mais consommé en excès, le sel peut être néfaste à la santé.

Selon Pierre Meneton, chercheur à l'Insem et coauteur du rapport Hypertension artérielle, alimentation et mode de vie du PNNS, le sel serait chaque année responsable de plus de 75000 accidents cardiovasculaires : infarctus du myocarde et accident vasculaire cérébral.

Hypertention arterielle, prévenir les risque avec le sport

On se bouge, pourquoi ?

Les activités d'endurances ont un double bénéfice : elles préviennent et diminuent l'hypertension. L'exercice facilite en effet les échanges sanguins, améliore la tension et entraîne le cœur à mieux se contracter.

Quel sport ?

Toutes les activités d'endurance : la marche, le footing, le vélo et les exercices de cardiotrainning. La bonne intensité est celle qui, pendant l'effort, vous permet de prononcer une phrase courte sans vous essouffler.

Quelle fréquence ? 3 fois par semaine, de 30 minutes à 1 heure à chaque séance. Pour avoir un effet bénéfique sur la tension, l'activité physique doit être suivie pendant au moins 3 mois.

Ce qu'il faut retenir

Le sel de table est du chlorure de sodium (60% de chlore et 40% de sodium). La quantité de sodium est indiquée sur les étiquettes. Pour connaître la teneur en sel, multipliez la valeur du sodium par 2,5. Soit, pour 500 mg de sodium : 500 x 2,5 = 1250 mg ou 1,25 g de sel. Une cuillère à café est égale à 6 g de sel. Le pain représente la source la plus importante de sel, avec 25% de la part totale des apports.

Publié dans santé

Comment réduire le cholestérol LDL naturellement ?

Publié le par Jacques C

Le cholestérol a mauvaise réputation et pourtant il est nécessaire à la vie !

La plupart d’entre nous pensent que le cholestérol présent dans le corps provient de notre alimentation. Le cholestérol alimentaire (comme celui des œufs) n’a en réalité qu’une très faible incidence sur notre taux de cholestérol.

Comment réduire le cholestérol LDL naturellement ?

Une définition du cholestérol

Le cholestérol est une molécule lipidique, à la substance molle et cireuse, qui est produit naturellement par l’organisme. Contribuant au bon maintien du système nerveux, de la peau, des muscles, du foie, des intestins et du cœur, il joue un rôle important dans le fonctionnement de chaque cellule.

Cependant, une trop grande quantité de cholestérol dans le sang est un facteur de risque dans le développement de graves problèmes de santé, notamment des maladies cardiaques, des AVC et du diabète.

Quelle est la difference entre le cholestérol HDL et le LDL ?

Le cholestérol circule dans le corps en se fixant à différents types de lipoprotéines. Nous retrouvons deux principaux types de lipoprotéines : les lipoprotéines de haute densité (cholestérol HDL) et les lipoprotéines de faible densité (cholestérol LDL).

Le cholestérol LDL est souvent appelé « mauvais cholestérol » car lorsqu’il est présent en quantité excessive dans la circulation sanguine, il peut s’accumuler sur les parois des artères. Le cholestérol HDL élimine quant à lui le cholestérol de vos artères en l'entraînant vers le foie afin qu’il soit éliminé en tant que déchet, c’est pourquoi il est souvent appelé " bon cholestérol ".

À quoi sert le cholestérol ?

Notre corps produit du cholestérol car nous en avons besoin pour effectuer un certain nombre de fonctions différentes : il joue un rôle indispensable dans la fabrication de nombreuses hormones, de la vitamine D et dans la production des acides biliaires qui aident à la digestion.

Environ les deux tiers du cholestérol sont fabriqués par notre corps, tandis qu’un tiers est apporté par l’alimentation.

Qu'est-ce que le taux de cholestérol ?

Toute personne de plus de 25 ans devrait connaître son taux de cholestérol. Votre taux de cholestérol est déterminé par une analyse de sang, qui sera effectuée par votre médecin ou un professionnel de santé.

Le résultat indique non seulement la quantité mais aussi le type de cholestérol présent dans votre sang. Alors que vous devriez maintenir un taux total de cholestérol <2 g/l, le rapport du bon cholestérol HDL au cholestérol total est également important étant donné que le cholestérol HDL remplit une fonction différente de celle du cholestérol LDL.

Comment réduire le cholestérol ?

Voici plusieurs méthodes qui pourront vous aider à réduire votre taux de cholestérol au niveau recommandé :

  • Remplacez les matières grasses saturées par des matières grasses insaturées ou des alternatives faibles en matières grasses dans votre alimentation.

  • Essayez d’avoir une alimentation saine, variée et riche en fruits, légumes et fibres. Il est conseillé de manger au moins cinq fruits et légumes par jour.

  • Introduisez dans votre alimentation des aliments enrichis en stérols végétaux, notamment des huiles végétales, des noix, des graines, des céréales et des légumineuses.

  • Maintenez un poids normal : l’excès de poids représente une des causes d’un cholestérol élevé que nous pouvons être en mesure de contrôler.

  • Supprimez les mauvaises habitudes comme le tabac et limitez votre consommation d’alcool. Il est conseillé de ne pas consommer plus de 3 verres d’alcool par jour pour les hommes et 2 verres par jour pour les femmes. Aussi, de nombreux sites comme celui du Ministère de la santé donnent des conseils pour arrêter de fumer.

Il est donc normal d’avoir du cholestérol dans le sang mais il est important de connaître les limites recommandées et de savoir distinguer le mauvais cholestérol du bon cholestérol.

Publié dans santé

Constipation : les aliments qui déconstipent

Publié le par Jacques C

On souffre tous un jour ou l'autre de constipation. Mal au ventre, ballonnement, selles dures... Pas moins d'une personne sur cinq souffre de constipation. Ce dérèglement de l'organisme n'est pas anodin et ne doit pas être négligé, au risque de mener à une occlusion intestinale qui peut se terminer à l'hôpital.

 

Les aliments qui déconstipent

 

Le pruneau

Constipation : les aliments qui déconstipent

Redoutable laxatif naturel, le pruneau est le fruit prodige pour soigner la constipation. Riche en fibres et en nutriments, il régule le métabolisme des lipides et des glucides ainsi que le transit. Son exceptionnelle teneur en potassium lui donne des propriétés diurétiques non négligeables. Nos ancêtres connaissaient bien ses vertus et en consommaient régulièrement.

Plusieurs options de consommation

Vous pouvez consommer les pruneaux secs à la fin de vos repas. Sinon, trempez-les 24 heures dans de l'eau. Dégustez-les le matin au réveil et buvez le liquide restant. Et si la saveur des pruneaux n'est pas au goût de vos papilles, mangez-les en yaourt. Il en existe un large choix dans le commerce.

L'asperge, un aliment diurétique

Constipation : les aliments qui déconstipent

Riche en fibres végétales, l'asperge lutte contre la paresse intestinale et régule le transit. Qu'importe la variété (blanche, verte ou violette), savourez-la à volonté avec un peu d'huile d'olive.

La moutarde contre la constipation

Constipation : les aliments qui déconstipent

Manger une forte dose de moutarde blanche, ça pique les narines. Certes, mais cela agit aussi contre la constipation. Si vous la supportez, rajoutez donc des graines de cette épice laxative dans vos plats.

Quelle quantité d'eau faut-il boire ?

Pour optimiser le fonctionnement de l'intestin et ne pas souffrir de constipation, il faut boire au moins 1,5 litre d'eau par jour. Parmi de nombrueses marques d'eau en bouteille, il est recommandé par exemple, les eaux d'Hepar de Contrex et de Courmayeur.

Publié dans santé

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>