Ventre plat : grossesse, sédentarité, perdre du ventre

Publié le par Jacques C

Comment retrouver un ventre plat ? Avec les grossesses, la sédentarité et la ménopause qui crée des bouleversements hormonaux, votre ventre a tendance à s'enrober. En dehors des considérations esthétiques, vous devez savoir qu'un excès de graisse autour de la taille peut être dangereux pour la santé.

Même avec un indice de masse corporelle normal (IMC), avoir un tour de taille supérieur à 90 cm augmenterait en effet de manière importante les risques de maladies cardiovasculaires et de cancer.

Pour éviter les problèmes de santé, vous aidez à retrouver un ventre plat et vous sentir mieux dans votre corps, il vous suffira de suivre les conseils qui vous sont donnés.

Ventre plat : grossesse, sédentarité, perdre du ventre

Ventre rond : ménopause, sédentarité, stress...

 

Les raisons sur lesquelles vous aller pouvoir agir pour retrouver un ventre plat sont multiples.

  • Le surpoids évidemment : vous avez dû surement le remarquer, certaines d'entre vous grossissent plus du ventre que d'autres. Un fait encore aggravé par la ménopause, période durant laquelle l'équilibre hormonal se modifie et les kilos s'accumulent autour de la taille.

 

  • La sédentarité et le manque d'exercice : la ceinture abdominale a besoin de tonicité pour maintenir les organes. Alors, si vous ne faites pas de sport, si vous passez la journée devant un ordinateur ou autre... votre ventre risque de prendre un volume disgracieux !

 

  • Le stress : l'anxiété, le surmenage ont deux effets notables sur votre petit ventre. Non seulement il vous poussent à un grignotage vraiment calamiteux pour votre ligne, mais ils perturbent également votre équilibre intestinal.

 

Ventre plat, quelle alimentation ?

 

Pour retrouver un ventre plat, vous aller devoir éviter certains aliments et en privilégier d'autres.

À éviter : de manière très logique les aliments riches en lipides, en glucides, comme les frites, les gâteaux, les charcuteries, les viandes grasses. Mais aussi le pain blanc, les crudités, les boissons gazeuses qui font gonfler.

À privilégier : les légumes et les fruits cuits pour l'apport en fibres, les céréales complètes, les yaourts blancs non sucrés, les volailles, viandes et poissons maigres, les soupes et jus de fruits faits maison (sans sucre ni sel ajoutés). N'oubliez pas non plus de boire d'avantage : de l'eau, mais aussi des tisanes.

Exercices ventre plat

 

Si le stress perturbe votre ventre, vous devez trouver une manière bien à vous d'apporter de la sérénité dans votre vie. Vous pouvez vous tourner vers des méthodes reconnues telles que le yoga ou la sophrologie, mais aussi évacuer vos tensions grâce à une séance de natation ou une longue marche en forêt. L'important, c'est que cela vous face du bien !

Et si vous pratiquiez chez vous la respiration abdominale ? Nous respirons souvent trop vite et mal. Et si vous testiez la respiration abdominale ? Plus profonde, mieux maîtrisée, elle abaissera votre niveau de stress et tonifiera vos abdominaux.

Petit conseil : les premières fois, pratiquez cette respiration en position allongée.

     ► 1. A près vous être confortablement installée, placez une main sur votre ventre et videz bien l'air à l'intérieur de vos poumons.

     ► 2. Inspirez lentement par le nez, bouche fermée, sans bouger le haut du corps, en étant attentive à la sensation de votre ventre qui se gonfle lentement.

     ► 3. Une fois les poumons emplis d'air, retenez l'air quelques petits instants, en restant bien concentrée sur vos sensations.

     ► 4. Ensuite, expirez très doucement, toujours par le nez, en rentrant peu à peu le ventre.

     ► 5. Recommencez l'exercice plusieurs fois, une détente bienfaisante vous envahira...

Petite astuce : vous souffrez de ballonnements liée au stress ? Pensez au charbon végétal, en vente en pharmacies.

Maigrir sans régime : perdre du poids naturellement

Publié le par Jacques C

Maigrir sans régime, perdre du poids naturellement et durablement, n'est pas une mince affaire. Pour y arriver, la première chose à faire, c'est de prendre soin de son alimentation. Je vous propose de suivre ces quelques conseils pour vous sentir mieux dans votre corps.

Maigrir sans régime : perdre du poids naturellement

Maigrir, perdre du poids, quelle alimentation ?

 

Privilégiez les viandes maigres et les poissons gras, les fruits et les légumes, les céréales complètes et les laitages maigres ou frais comme les yaourts, le fromage blanc et le chèvre frais. Ces différents aliments ont une action rassasiante, tout comme les fibres, il apportent aussi des protéines nécessaires aux muscles.

Sans avoir besoin de quantités importantes, vous sortirez de table sans avoir faim, ce qui évitera les grignotages intempestifs composés d'aliment gras et sucrés n'apportant que des calories vides.

1. Maigrir sans régime, évitez les charcuteries

 

Mangez plutôt du jambon blanc, mais oubliez tout ce qui est pâtés, rillettes saucisson... Ces aliments sont riches en graisses saturées. D'après une étude commandité par l'organisation mondiale de la santé, le simple fait de diminuer les graisses saturées de son alimentation, permet de maigrir sans faire de régime.

 

 

2. Maigrir sans régime, adoptez les cuissons saines

 

Oubliez la friture. Préférez des cuissons très peu grasses. Faites cuire vos aliments à la vapeur ou en papillote, pochez-les, grillez-les. Les aliments en papillote cuisent dans leur propre jus, sans ajouter de matière grasse.

3. Maigrir sans régime, évitez les viennoiseries et les douceurs

 

Les pains au chocolat au petit déjeuner, les barres chocolatées à 11 heure, les gâteaux à 17 heure... Toutes ces douceurs accumulent les erreurs : elles sont riches en sucres rapides et en graisses saturées, ce qui fait un cocktail idéal pour la graisse abdominale.

Attention, si les sucres rapides ne sont pas consommés juste avant de pratiquer une activité physique, ils se transforment directement en graisses. De plus, ils déclenchent une sensation rapide de faim, ce qui veut dire l'absorption de calories supplémentaires.

4. Maigrir sans régime, évitez les boissons sucrées

 

Nectars de fruits, sodas... Ils sont tous très riches en sucres rapides. Toutes ces boissons sucrées, stimulent la sécrétion d'insuline, qui est une hormone encourageant le stockage des graisses.

5. Maigrir sans régime, faites de la marche

 

Pour accentuer la perte de poids sans faire de régime, mettez-vous à la marche, c'est une activité qui favorise le brûlage de graisses.

Marchez 30 à 45 minutes par jour si possible, ou sinon, au moins trois fois par semaine. Pour que cela reste à la fois un plaisir, l'idéal est de faire votre marche dans un milieu naturel, qui en plus vous relaxe et vous change les idées !

Régime soupe : manger de la soupe pour maigrir

Publié le par Jacques C

Manger de la soupe pour maigrir, perdre du poids, le régime soupe consiste à manger de la soupe à volonté. Pour réaliser votre soupe brûle-graisse, il vous suffit de suivre la recette présentée dans cet article. Son efficacité est garantie, bien-sûr, en respectant le programme qui vous est proposé jour après jour pour une semaine.

N'oubliez pas que le régime soupe est assez rigoureux. Cette soupe est aussi proposé, dans certains hôpitaux pour les personnes qui sont obèses, vraiment en excès de poids, qui doivent maigrir rapidement pour une intervention chirurgicale.

Régime soupe : manger de la soupe pour maigrir

Régime soupe, manger de la soupe pour maigrir

 

Ingrédients :

  • 1 gros chou vert frisé de 600 g
  • 4 gousses d'ail
  • 300 g d'oignons
  • 3 litres d'eau
  • 2 cubes de bouillon de volaille
  • 200 g de courgettes
  • 1 poivron
  • 1 boite de tomates pelées
  • 1 branche de persil
  • 200 g de carottes
  • 200 g de navets
  • 150 g de tête de céleri
  • assaisonnement : sel, poivre, curry, cumin, 4 épices etc.

Préparation :

1. Couper le chou en morceaux de 3 cm environ et le faire blanchir pendant 20 minutes dans de l'eau bouillante salée.

2. Égoutter le chou puis mettre à chauffer 3 litres d'eau avec 2 cubes de bouillon de volaille.

3. Couper tous les autres légumes en petits ou moyens morceaux.

4. Mettre dans l'eau le chou et les légumes (sauf la courgette) et laisser cuire à partir de l'ébullition pendant 45 minutes. Ajouter ensuite la courgette et l'épice choisie.

5. Remettre à cuire 15 à 20 minutes.

Régime soupe 7 jours

 

Le programme minceur dure exactement 7 jours. Après ce régime soupe de 7 jours, si vous n'avez pas triché, vous aurez perdu environ 4 à 6 kilos.

Pour faciliter le suivi, il est recommandé de démarrer ce régime un lundi. N'oubliez pas que ce régime soupe est assez rigoureux. Durant cette semaine " brûle-graisse "  on va vous demander de manger de la soupe à tous les repas sans exception : matin, midi est soir ! Il faudra manger de la soupe autant de fois que nécessaire, jusqu'à ce que vous soyez rassasié !

Ne démarrer ce régime soupe que si vous êtes sûr de le suivre jusqu'au bout. En fonction de votre activité professionnelle, il sera peut-être plus judicieux d'attendre vos congés pour entamer ce régime, le suivie n'en sera que plus simple.

Il faudra également respecter scrupuleusement le programme jour après jour. L'efficacité du régime repose sur la soupe en elle-même, mais également sur le respect du programme de la semaine minceur. L'objectif est de perdre du poids !

Boissons gazeuses, sucrées et alcools sont formellement interdits. Il ne faut pas sauter de repas. Il ne faut pas quitter la table en ayant encore faim. On maigrit ainsi sans privation.

Régime soupe menu pour 7 jours

 

Lundi : à tous les repas soupe à volonté + tous les fruits sont permis sauf les fraises, bananes et fruits très sucrés. Pour les boissons, thé non sucré, jus de fruits non sucrés et de l'eau plate.

Mardi : à tous les repas soupe à volonté + tous les légumes sont permis sauf, les petits pois, le maïs, les haricots secs. Attention, aucun fruit.

Mercredi : à tous les repas soupe à volonté + légumes et fruits à volonté.

Jeudi : à tous les repas soupe à volonté + bananes et lait écrémé. Mangez jusqu'à trois bananes avec 2 verres de lait écrémé.

Vendredi : à tous les repas soupe à volonté + 150 g de bœuf ou poulet grillé (sans peau) et 3 tomates.

Samedi : à tous les repas soupe à volonté + 150 g de veau ou bœuf (ou poulet grillé sans peau) et légumes vert à volonté.

Dimanche : à tous les repas soupe à volonté + une bonne portion de riz complet, jus de fruit non sucrés et légumes vert à volonté.

Vous pouvez remplacer les tomates et les poivrons par des courgettes, laitues, concombres, moins agressifs pour l'estomac et les intestins très diurétiques et purgatifs.

Après ces 7 jours, si vous n'avez pas triché, vous aurez perdu jusqu'à 4 à 6 kilos.

Arrêtez le régime pendant au moins une ou deux semaines, puis recommencez si vraiment vous le désirez.

Maigrir perdre du poids, avec le régime 5 : 2

Publié le par Jacques C

Le régime 5 : 2 propose d'alterner dans la même semaine des journées où l'on mange (presque) normalement et d'autres où l'on mange (beaucoup) moins. Pour celles qui veulent maigrir, avoir une perte de poids suffisamment rapide, sans avoir à se priver en permanence.

Le régime 5 : 2 peut aussi permettre de débloquer une perte de poids si vous avez déjà essayé beaucoup de régimes amincissants et que vous ne parvenez plus à maigrir.

Maigrir perdre du poids, avec le régime 5 : 2

Régime 5 : 2 comment ça marche ?

 

La réduction calorique n'est pas continue, mais fractionnée : au lieu de diminuer sa ration calorique de 25 % au quotidien, les médecins misent sur une baisse de 70 %, 2 jours par semaine. Pendant 5 jours, il faut adopter une alimentation équilibrée de 1600 à 1800 calorie par jour, et pendant 2 jours consécutifs, une alimentation beaucoup plus " light " en réduisant jusqu'à 700 ou 800 calorie par jour.

Régime 5 : 2 on mange quoi ?

 

Durant 5 jours " normaux ", l'alimentation doit être inspirée du régime méditerranéen. Les repas se composent de fruits, légumes, céréales complètes, légumineuses, fruits à coque, huile d'olive, poissons, volailles, produits laitiers allégés.

Côté petits plaisirs, on a droit à quelques portions hebdomadaires : charcuteries ou viandes grasses une fois par semaine et, au maximum trois fois par semaine, 30 g de chocolat noir (6 petits carrés), un paquet individuel de chips (30 g), 2 à 3 biscuits ou 1 à 2 boules de crème glacée (ou un autre dessert, au restaurant par exemple).

Enfin, on peut boire au maximum l'équivalent d'un petit verre de vin (100 ml) par jour. En revanche, pain et riz blancs, viennoiseries, céréales de petit déjeuner élaborées, chips,biscuits sucrés ou salés, boissons sucrées sont à éviter.

Durant les 2 journées " diète ", on n'a droit qu'aux aliments maigres riches en protéines, aux graisses saines (huile végétales, margarine), aux légumes et aux fruits. Pain, féculents, produits transformés et sucreries sont bannis.

Régime 5 : 2 menu type sur une journée " plaisir "

 

  • Petit déjeuner : thé ou café ; 20 cl de lait demi-écrémé + 6 c. à soupe de müesli sans sucre ajouté + 4 amandes.
  • Déjeuner : 100 g de carottes râpées + 1 c. à soupe de vinaigrette à l'huile d'olive ; 150 g de poulet grillé + 180 g de pâtes complètes + sauce tomate ; 1 yaourt nature + 80 g de fruits rouges.
  • Diner : tomate-mozzarella (30 g) +1 c. à soupe de vinaigrette ; 160 g de courgettes + 90 g de saumon vapeur ; 25 g de pain ; 1 tranche d'ananas.

Régime 5 : 2 menu type sur une journée " diète "

 

  • Petit déjeuner : café au lait ; œufs brouillés ; demi-pamplemousse.
  • Déjeuner : salade saumon et avocat.
  • Goûter : yaourt nature ; poignée de fruits secs.
  • Diner : poulet grillé + ratatouille.

Régime 5 : 2 les résultats ?

 

Grâce à la réduction calorique, la perte de poids est assez rapide. Vous pouvez, par exemple, espérer perdre jusqu'à environ 4 ou 5 kilos le premier mois. En moyenne, sur une période de six mois, une perte de environ 7,7 kg a été observée. Surtout, les études ont montré qu'il était légèrement plus efficace qu'un régime où l'on mange chaque jour la même chose : au bout de trois mois, les patientes du régime 5 : 2 ont perdu en moyenne 4 kg contre 2,2 kg pour celles qui suivaient un régime plus classique.

Régime 5 : 2 les précautions

 

Pour ne pas risquer de reprendre les kilos perdus, il faut continuer à surveiller son alimentation. Une fois le poids souhaité atteint, on continue de manger de la même manière, mais en se contentant d'un jour de " restriction " par semaine au lieu de deux. Il ne faut pas adopter ce régime en cas de maladie rénale.

Les sushis, dangeureux pour la santé

Publié le par santé & minceur

Les sushis sont proposés dans plus de 1600 établissements en France, une habitude alimentaire qui pourrait être dangereuse pour la santé, à cause de certain poissons contaminés par le mercure contenu dans les océans.

Régime paléo : perte de poids avec le régime paléolithique

Publié le par Jacques C

Le principe du régime paléo, c'est de manger " comme nos ancêtres ", qui ne connaissaient pas les plats industriels, très salés ou très sucrés.

Régime paléo : perte de poids avec le régime paléolithique

Régime paléo, comment ça marche ?

 

Le régime paléo part du principe que notre organisme n'est pas adapté à l'alimentation actuelle. Il faudrait davantage se rapprocher de l'alimentation de nos ancêtres du paléolithique, en augmentant les apports en protéines et en végétaux, en rééquilibrant nos apports en graisse au profit des oméga-3, pour un meilleur rapport oméga-3/oméga-6 (consommés aujourd'hui en excès), et en diminuant les glucides (autrement dit les sucres, surtout ceux à index glycémique élevé), puisque les seules sources à la Préhistoire étaient les fruits et quelques racines et tubercules. Il faut également limiter au maximum (voire supprimer) les céréales, les produits laitiers, les produits transformés et le sel, absents de leur alimenttation.

Régime paléo, on mange quoi ?

 

Les grands principes de base du régime paléo sont les suivants : 

  • Mangez suffisamment de protéines (viandes maigres, œufs, poissons et produits de la mer).
  • Limitez les glucides : pas plus de 30 à 50 g par jour, pour modérer la production d'insuline et brûler les graisses accumulées dans l'organisme. Il suffit en fait de suprimer les glucides raffinés (sucres, desserts, boissons sucrées, pâtes, pain, céréales et féculents).
  • Mangez des fruits et légumes à volonté sans amidon (pas de pomme de terre, ni de légumineuses). Misez sur la variété et les couleurs pour faire le plein d'antioxydants.
  • Choisissez les bonnes sources de lipides : essentiellement des oléagineux (amandes, noix, olives...), ainsi que les huiles végétales qui en sont extraites.

Régime paléo, menu type sur une journée

 

  • Petit déjeuner : 1 thé vert bio ou une tisane (thym, verveine, menthe) ; 2 fruits frais (par exemple, 1 pomme et 1 poire) ; 1 œuf dur ou une tranche de jambon.
  • Déjeuner : 100 g de légumes crus + 200 g de viande ou de poisson + 250 g de légumes cuits ; des fruits frais ou 1 compote sans sucres ajoutés.
  • Goûter : 2 ou 3 fruits secs (abricots, pruneaux) ; 10 noix, noisettes ou amandes.
  • Dîner : 1 soupe ou 1 salade de légumes ; 100 g de viande ou de poisson, ou un œuf +des légumes cuits à volonté ; des fruits frais ou cuits.

Régime paléo, les résultats ?

 

Vous pouvez perdre jusqu'à 1 kg par semaine, essentiellement des graisses, mais pas du muscle grâce à l'apport en protéines. Cependant, la perte de poids ne serait que le premier effet visible de ce régime qui, outre le fait de rétablir l'équilibre acido-basique de l'organisme, permettrait aussi de diminuer les risques cardiovasculaires et de prévenir certaines maladies " de civilisation ", comme le diabète ou l'hypertension.

Régime paléo, les précautions

 

Attention, le régime paléo mise sur beaucoup de protéines, ce qui peut causer des problèmes rénaux notamment. À l'inverse, il apporte peu de produits laitiers et peut entraîner une carence en vitamine D. De même, le faible apport en céréales entraînant un manque de fibres solubles, gare aux problèmes de transit. Il faut toujours demander un avis médical pour accompagner éventuellement ce régime d'une supplémentation.

Sur le long terme, mieux vaut adopter une interprétation moins stricte, en réintroduisant par exemple un peu de céréales (quinoa, riz complet...) et de produits laitiers (plutôt crus et non pasteurisés, comme le beurre, la crème entière, le fromage frais...). Adopter 1 ou 2 repas " classiques " par semaine où l'on s'autorise exceptionnellement les produits interdits aide également à tenir ce régime en le rendant moins monotone.

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>