Infusion minceur de nos grand-mère, camomille et citron

Publié le par santé & minceur

Infusion minceur

Infusion-minceur-de-nos-grand-mere.jpg

Grand-mère ne manquait pas de recettes miracles pour perdre du poids. En hiver, elle optait pour une tisane amincissante.

Dans une grande casserole d'eau bouillante, elle versait 20 g de fleurs de camomille avec 5 citrons coupés en rondelles.

Elle laissait macérer une nuit, avant de filtrer le tout et de boire cette infusion dès le matin au réveil.

Précaution

La consommation de citron, surtout ajeun, doit être évitée en cas d'ulcère, de gastrite, d'hernie hiatale et de reflux gastro-oesophagien.

Remède de grand-mère

Santé : 4 aliments reconnus pour bien digérer

Publié le par Santé & Minceur

Découvrez pourquoi certains aliments améliorent naturellement la digestion. Ils soulagent les aigreurs ou les lourdeurs d'estomac et préviennent les ballonnements. 4 aliments reconnus pour bien digérer.

La pomme regorge de pectines

Santé : 4 aliments reconnus pour bien digérer

Pectine, protopectine et acide pectique : ce trio gagnant fait de la pomme un aliment bénéfique à la digestion. Ces fibres, très bien assimilées par l’organisme, permettent de réguler en douceur le transit intestinal. Elles augmentent le poids des selles et réduisent la durée du transit.

Une pomme entière, avec la peau, peut ainsi renfermer jusqu’à 3,7 g de fibres. La pectine et la protopectine appartiennent aux fibres solubles. Elles favorisent l’élimination des résidus alimentaires. L’acide pectique, insoluble, stimule le tube digestif.

Conseil : Mieux vaut croquer une pomme entière que boire un simple jus, qui casse les fibres.

Le secret de l'ananas : la broméline

Santé : 4 aliments reconnus pour bien digérer

L’ananas aide au bon transit intestinal grâce à sa teneur en broméline. Cette enzyme accélère l’absorption des protéines par l’organisme. La consommation d’ananas pendant le repas permet ainsi à notre corps de mieux assimiler la viande et le poisson.

L’ananas renferme aussi des fibres, comme la cellulose et l’hémicellulose, à raison d’1,4 g pour 100 g de fruit en moyenne. Celles-ci facilitent le fonctionnement du tube digestif.
Conseil : Préférez l’ananas frais. Sensible à la chaleur, la broméline disparaît pendant la mise en conserve ou la fabrication du jus industriel.

La poire contient des fibres insolubres
Santé : 4 aliments reconnus pour bien digérer

En cas de problème digestif, pensez à manger des poires. Vendu presque toute l’année, ce fruit désaltérant est riche en fibres. Il en contient en moyenne 2,3 g aux 100 g. La poire renferme surtout de la cellulose et de l’hémicellulose.

Ces fibres insolubles gonflent en absorbant l’eau dans l’organisme et accélèrent le transit intestinal. Il ne faut pas hésiter à manger la peau de la poire, plus riche en fibres que la pulpe.
Conseil : privilégiez les poires à chair fondante. Leurs fibres sont mieux tolérées par l’organisme, surtout chez les personnes au système digestif délicat.

Santé : 4 aliments reconnus pour bien digérer

Finie la paresse intestinale grâce au gingembre. Cette épice originaire d’Orient peut faciliter le transit tout en apportant un soupçon d’exotisme à votre alimentation. Selon les recherches de biochimistes indiens, le gingembre stimule la production de bile. Il favorise également l’action des enzymes participant à la digestion.
Conseil : agrémentez vos plats de quelques pincées de gingembre en poudre ou de quelques lamelles de gingembre frais. Il relève le goût des poissons et salades de sa saveur piquante. Attention tout de même aux abus pour les personnes au système digestif sensible.

Le Konjac : Coupe-Faim Naturel pour mincir

Publié le par santé & minceur

Pourquoi le Konjac a tout pour plaire ? une plante hors du commun qui aide à mincir vite, régule l'appétit, capture les sucres et les graisses, et peut même réduire le cholestérol et la glycémie. Le Konjac une plante issue du Japon, un coupe faim exceptionnel. Voici le mode d'emploi que je vous conseille, parce-que le Konjac est vraiment éfficace...

Le konjac, un coupe-faim exceptionnel

Le Konjac : Coupe-Faim Naturel pour mincir

Selon une étude de 1984 menée sur 20 personnes obèses et publiée dans la revue International Journal of Obesity, les chercheurs ont montré une perte de poids dans le groupe traité avec du konjac supérieure à celle du groupe placebo.
Pourquoi : Le konjac renferme des glucomannanes, des fibre solubles visqueuses formant un gel végétal non assimilable qui gonfle en présence d’un liquide (eau, lait, jus de fruits...). Elles peuvent absorber jusqu’à 100 fois leur poids en eau, remplissent l’estomac et piègent les graisses et sucres au passage dans le système digestif.
Résultat : Le konjac coupe la faim et capture une partie des calories absorbées, qu’il élimine en stimulant le transit intestinal.

Konjac : combien de kilos perd-on ?

Le Konjac : Coupe-Faim Naturel pour mincir

Selon l’étude réalisée en 1984 sur 20 personnes obèses, les patients ont perdu 2,7 kg en prenant 1 g de glucomannane (fibre du konjac) avant chaque repas pendant 8 semaines. Ils n’ont pas modifié leur alimentation ni fait plus d’activités physiques. Le seul changement : la prise de ce petit gramme de konjac en poudre avant de passer à table. Le konjac piège une partie des sucres et des graisses et élimine ainsi un certain nombre de calories, en plus de couper l’appétit. Il aide à perdre du poids en contrôlant l’appétit. Mais il ne maigrit pas à votre place ! Repas équilibrés et sport sont les clés du succès.

Où trouver du Konjac et à quel prix ?
Le Konjac : Coupe-Faim Naturel pour mincir

Où trouver du konjac ? On peut acheter du konjac en bloc dans les épiceries asiatiques, en complément alimentaire ou en poudre en pharmacies, parapharmacies et magasins d’alimentation naturelle.
Quel est son prix ? - Entre 2 et 3,20 € le sac de 180 g de vermicelles de konjac, entre 2 et 3 € le sac de 250 g de pâte de konjac dans les magasins asiatiques.
- Environ 6 € les 45 gélules Arkogélules Konja (vérifiez bien les dosages) en pharmacies, parapharmacies.
- Entre 12 et 15 € un pot de 100 g de poudre de konjac (à diluer dans un liquide) en pharmacies, parapharmacies, magasins de diététique.

Sous quelle forme prendre le Konjac ?
Le Konjac : Coupe-Faim Naturel pour mincir

Il faut incorporer le konjac au sein d’une alimentation équilibrée pour bénéficier de ses bienfaits.
- Gélatine ou vermicelles : Vous pouvez introduire régulièrement (en quantités modérées) du konjac alimentaire en bloc gélatineux (konnyaku) dans des préparations, ou en vermicelles (shirataki). Le "konnyaku" renferme près de 97 % d’eau gélifié et 3 % de glucomannane.
- Poudre ou gélules : Le konjac y est très concentré, prenez seulement 1 g dans un grand verre d’eau une demi-heure avant chacun des 3 repas sur un mois maximum et après avis médical. Buvez rapidement avant que le mélange ne se solidifie. Si vous ressentez un "trop plein" ou un transit perturbé, réduisez les doses.

 

 

 

Le Konjac est-il fait pour vous ?

Le Konjac : Coupe-Faim Naturel pour mincir

Le konjac est réservé aux personnes qui ont tendance à grignoter et à manger de grosses quantités par faim. Il régule l’appétit, accélère l’arrivée de la satiété et réduit le passage du sucre dans le sang dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré. Si, en revanche, vous êtes sujet(te) aux grignotages intempestifs pour vous calmer ou par ennui, il ne résoudra pas votre problème qui est un problème d’ordre comportemental. En effet, le konjac ne supprime pas l’envie de gras, de sucré, ni les compulsions alimentaires dues au stress.

Konjac des contre-indications ?
Le Konjac : Coupe-Faim Naturel pour mincir

Contre-indications : Le konjac en complément alimentaire (extrait à forte dose) est contre-indiqué chez les personnes souffrant d’occlusion du tube digestif.
Effets secondaires : Toujours en complément alimentaire, le konjac est aussi à l’origine de certains effets indésirables et peut parfois être toxique surtout s’il y a surdosage : flatulences, douleurs abdominales, obstruction de l’oesophage, légère obstruction gastro-intestinale. Il est nécessaire de boire beaucoup d’eau pour éviter la formation d’une boule caoutchouteuse dure capable d’obstruer les intestins.
Interactions : Si vous êtes sous traitement, ne prenez pas de konjac sans en parler à votre médecin car il peut y avoir interaction médicamenteuse.

Les autres atouts du Konjac ?
Le Konjac : Coupe-Faim Naturel pour mincir

Sur le diabète : Selon une étude américaine de 2002, 4 à 5 g de glucomannane par jour (mélangés dans un liquide ou avec des aliments) pourraient ralentir l’absorption des hydrates de carbone dans la circulation sanguine et amenuiser le pic d’insuline qui s’ensuit jusqu’à 50 %.
Sur le cholestérol : Les participants d’une étude en 1990 ont reçu 3 g/jour de glucomannane ou un placebo pendant 8 semaines. Des améliorations du cholestérol total et du cholestérol-HDL auraient été observées dans le groupe supplémenté.
Sur le transit intestinal : C’est un régulateur de transit. Il rendrait les selles plus fermes en cas de diarrhées, ou plus aqueuses et régulières s’il y a constipation.

Qu'est-ce que le Konjac exactement ?
Le Konjac : Coupe-Faim Naturel pour mincir

Quasiment dépourvu de calories (3 kcal pour 100 g), le konjac est une plante (Amorphophallus konjac). Depuis près de 2000 ans, sa tubercule est utilisée en alimentation traditionnelle au Japon comme n’importe quel légume ou comme ingrédient pour faire des biscuits, pâtes ou plats transformés. Chez nous, il existe principalement sous 3 formes :
- en bloc : sorte de bloc gélatineux appelé "konnyaku" (konjac alimentaire)
- en vermicelles : sous le nom de "shirataki"
- en poudre et en gélules (complément alimentaire). Il peut être prescrit par les médecins mais aussi acheté sans ordonnance en cas de troubles du transit ou pour apaiser les sensations de faim et de creux à l’estomac.

Konjac : c'est la folie au Japon !
Le Konjac : Coupe-Faim Naturel pour mincir

Le konjac est sur toutes les tables au Japon ! D’abord parce qu’il s’agit d’un aliment à part entière que les Japonais consomment régulièrement sous forme de légumes, farine, vermicelles ou gelée dans des préparations. Ensuite parce que c’est un superaliment dans le cadre d’un régime alimentaire. Le régime Konjac est d’ailleurs l’une des 100 meilleures méthodes pour perdre du poids au pays du Soleil Levant. Il faut dire qu’il a tout pour plaire : il coupe la faim, est très peu calorique (3 kcal pour 100 g) et peut se glisser dans la cuisine ni vu ni connu (goût neutre). A consommer cependant avec modération sous forme de complément alimentaire.

Source : Medicite

Régime hyperprotéiné recette menu naturel, combien de kilos perd-on ?

Publié le par santé & minceur

Vous voulez perdre du poids très vite ?

Avec le régime hyperprotéiné, vous pouvez perdre 2 à 3 kilos les cinq premiers jours ! Voici ses grands principes... ou comment retrouver une silhouette de rêve !

Les principes du régime hyperprotéiné

Régime hyperprotéiné recette menu naturel, combien de kilos perd-on ?

La méthode hyperprotéinée est basée sur l’acétose : l’organisme, privé de sucres (lents et rapides) puise dans ses graisses de réserve. Elle comprend 3 étapes.

1.Des protéines seulement pendant trois à sept jours ! Les quantités sont libres. Attention, il faut boire jusqu’à deux litres d’eau par jour pour aider les reins à éliminer les corps cétoniques (les déchets issus de la combustion des graisses).

2. On ajoute des légumes, sans limite de quantité, aux protéines "pures". Les étapes 1 et 2 sont modulables : deux jours de protéines pures et cinq jours de protéines + légumes, ou le contraire !.

3. On stabilise pour ne pas reprendre de poids ! C’est le régime de l’étape 2, complété de féculents, de fruits et de laitages.

Que peut-on manger ?

Régime hyperprotéiné recette menu naturel, combien de kilos perd-on ?

Lors de la première étape, seuls sont autorisés les aliments riches en protéines : viandes maigres, volailles sans la peau, abats, poissons, fruits de mer, œufs, laitages à 0% de matières grasses, lait écrémé… Ou bien les sachets hyperprotéinés ! Les légumes sont bienvenus dans l’étape mixte, surtout ceux à faible teneur en glucides (courgettes, salades, poireaux, choux, haricots verts, tomates…).

Les féculents (pommes de terre, riz, pain, pâtes, lentilles, pois….) ne sont pas autorisés à ce stade, mais le sont lors de la consolidation avec les fruits et les laitages.

Combien de kilos pert-on ?
Régime hyperprotéiné recette menu naturel, combien de kilos perd-on ?

La durée de suivi du régime hyperprotéiné est conditionnée par le nombre de kilos à perdre. De façon indicative, on peut considérer que la perte de poids est de 2 ou 3 kilos pour une phase d’attaque de cinq jours. La phase de "croisière" est, elle, estimée à une semaine par kilo perdu.

Enfin, la phase de consolidation est évaluée à 10 jours par kilo perdu. Pour perdre 10 kilos, il faut compter en moyenne deux mois et demi, puis 3 mois et demi de consolidation, soit six mois de régime !

Comment gérer les écarts ?
Régime hyperprotéiné recette menu naturel, combien de kilos perd-on ?

Ce régime est particulièrement strict : aucun écart n’est autorisé pendant les deux premières étapes (régime de protéines pures et régime mixte), sous peine de tout faire capoter… et de repartir à zéro. En revanche, lors de la phase de stabilisation et de retour à la normale, les écarts sont tolérés. Il suffit de les compenser par des séquences de régime de protéines pures…

Comment ne pas reprendre ?
Régime hyperprotéiné recette menu naturel, combien de kilos perd-on ?

La stabilisation est indispensable pour ne pas reprendre les kilos perdus lors du régime. Elle consiste à compléter le régime alimentaire de la phase mixte avec des aliments jusqu’alors interdits pour arriver à un régime alimentaire plus proche de la "normale".

Avantage : il suffit ensuite de réintroduire des étapes de protéines pures dans son alimentation de façon ponctuelle ou régulière pour compenser d’éventuelles prises de poids ou des excès alimentaires.

Est-ce pour vous ?
Régime hyperprotéiné recette menu naturel, combien de kilos perd-on ?

cC’est parfait : Si vous aimez manger en quantité Si vous voulez manger quand vous voulez Si vous êtes pressé(e) de perdre vos premiers kilos Si vous êtes motivé(e) et patient(e)

Oubliez : Si vous êtes de nature constipée Si vous n’êtes pas carnivore Si vous avez des problèmes rénaux Si vous avez du diabète Dur, dur de mincir ?

Source : Medicite

Régime soupe : comment maigrir vite et bien !

Publié le par santé & minceur

Il permet de perdre jusqu’à 5 kilos en une semaine… Le régime soupe, c’est le régime à la mode !

Lisez bien ces articles sur le régime soupe, ils vont vous aidez à comprendre comment le réussir, quels sont ses avantages et inconvénients, quels sont ses grands principes… On vous dit tout !

Combien de kilos pouvez-vous perdre ?
Régime soupe : comment maigrir vite et bien !

Beaucoup ! C’est d’ailleurs pour cela que le régime soupe est si célèbre auprès de la gent féminine. Selon le Dr Jacques Fricker, médecin nutritionniste, cette diète minceur peut faire perdre 2 à 4 kilos en une semaine ! Certaines femmes ayant suivi le régime confient dans les forums avoir perdu jusqu’à 5 kilos en 7 jours.

Quels sont les grands principes ?
Régime soupe : comment maigrir vite et bien !

Le régime soupe est assez simple ! Il consiste à manger un bol de soupe aux légumes non moulinés et non mixés (pour un effet plus rassasiant) aux principaux repas. "On choisit des légumes comme le chou, les courgettes, les poivrons, mais on évite les carottes, pommes de terre, potirons et navets car ils sont trop sucrés", précise le Dr Marie-Antoinette Séjean, médecin nutritionniste. Traditionnellement, la diète n’est constituée que de soupe. Mais ce principe suivi sur plusieurs jours pouvant être dangereux pour la santé, il est recommandé d’associer la soupe à des protéines maigres (fromage blanc, poulet, poisson) et à une quantité limitée de fruits. Côté boisson, thé et café non sucré sont autorisés. Alcool et boissons sucrées sont interdits.

Les atouts du régime soupe
Régime soupe : comment maigrir vite et bien !

Le régime soupe présente de nombreuses qualités à l’origine de son succès. Un, il entraîne une perte de poids rapide et importante, ce qui a le mérite d’être encourageant ! Deux, "quand la soupe contient du chou, elle calme l’appétit [parce qu’il est riche en fibres, ndlr]", explique le Dr Jacques Fricker, médecin nutritionniste. Enfin, "comme elle est riche en eau et en légumes, cette diète a un effet diurétique et nettoie l’organisme", précise Véronique Liégeois, diététicienne.

Peut-on faire des écarts ?
Régime soupe : comment maigrir vite et bien !

Malheureusement très peu ! Le régime soupe est un régime très strict (souvent difficile à suivre). On n’a pas le droit de craquer. "Seule entorse autorisée : à de rares repas, un plat de légumes cuits ou encore une pomme de terre, un bol de riz ou un morceau de viande", explique le Dr Jacques Fricker, médecin nutritionniste, dans son livre Le nouveau guide du bien maigrir.

 

 

Régime soupe : attention à la rétention d’eau

Régime soupe : comment maigrir vite et bien !

Vous avez envie d’essayer le régime soupe ? Attention à la rétention d’eau ! Comme nous l’explique le Dr Marie-Antoinette Séjean, médecin nutritionniste : "Il est très fréquent que des personnes viennent me consulter parce qu’elles en souffrent depuis qu’elles suivent ce régime." Pourquoi ? "Parce qu’elles ne mangent que de la soupe. Or, si les légumes ont un effet diurétique les premiers jours, cet effet s’estompe naturellement rapidement et le corps n’élimine plus autant d’eau". La solution : "Il faut ajouter à l’alimentation au moins 50 à 60g de protéines par jour car ces dernières empêchent l’eau de rentrer dans les tissus et luttent ainsi contre la rétention d’eau."

Quels sont les risques pour la santé ?
Régime soupe : comment maigrir vite et bien !

Le régime soupe classique est à bannir car il peut être très dangereux pour la santé. Pourquoi ? Parce que si on le suit à la lettre, on ne mange que de la soupe pendant une semaine ! Or, "le manque de glucides entraîne un risque élevé d’hypoglycémie avec au mieux de la fatigue et au pire des vertiges et des malaises", explique Véronique Liégeois, diététicienne. Par ailleurs "sans protéine, les muscles fondent et les organes périclitent. Le cœur supporte mal cet état, d’où le risque de mort subite par arrêt cardiaque", ajoute le Dr Jacques Fricker, médecin nutritionniste. Enfin, la restriction alimentaire associée au régime soupe est souvent source de stress. Il faut donc impérativement introduire des protéines (viandes, poissons, œufs…).

Comment stabiliser son poids ?
Régime soupe : comment maigrir vite et bien !

Nutritionnistes et diététiciens sont unanimes : "Il est pratiquement impossible de stabiliser son poids après un régime soupe." Pourquoi ? "Parce que comme tous les régimes hypocaloriques, il entraîne une fonte musculaire et une moindre dépense d’énergie par l’organisme. Résultat : dès que l’on recommence à manger plus que de la soupe, on regrossit vite et surtout on reprend beaucoup plus de poids que ce qu’on a perdu", explique le Dr Françoise Mahe, médecin nutritionniste. Ceci dit, il faut rappeler que le but du régime soupe n’est pas de maigrir durablement mais sur le court terme puisqu’il fait perdre de l’eau, et non de la graisse ! En réalité, il présente un avantage pour amorcer une perte de poids rapide (ex : avant une opération) ou éviter la prise de poids (ex : après les agapes).

D’où vient le régime soupe ?
Régime soupe : comment maigrir vite et bien !

Le régime soupe aurait été créé dans les années 1980 par une clinique américaine. Cette dernière aurait préconisé la diète aux patients obèses ayant besoin de maigrir rapidement avant une opération chirurgicale (afin d’éviter les complications).

Source : Medisite

Rouleau de lotte farci aux légumes

Publié le par santé & minceur

 

Recette minceur avec la lotte, un poisson maigre qui apporte moins de 1 % de lipides, et de nombreux minéraux comme le potassium, le magnésium, le phosphore, le calcium.

 

Recette pour 6 personnes

Rouleau de lotte farci aux légumes

. 1 queue de lotte sans arêtes

. 12 tranches de jambon cru

. 2 tranches de bacon

. 2 tomates

. 2 courgettes

. 1 citron

. 1 bouquet de thym citron

. 2 étoiles de badiane

. huile d'olive. sel, poivre

 

Préparation : 1. Préchauffez le four th. 6 (180°C). Lavez, coupez les courgettes en bâtonnets. Faites-les blanchir 5 min dans l'eau bouillante. Ebouillantez les tomates. Rafraîchissez-les. Pelez-les, épépinez-les, coupez-les en cubes. Coupez le bacon en lanières. Lavez, effeuillez le thym. Pelez le citron à vif. Coupez-le en rondelles.

2. Garnissez l'intérieur de la lotte de courgettes, de tomates, de citron, de bacon et de thym. Repliez la queue de manière à enfermer la garniture. Enroulez la queue de lotte dans les tranches de jambon.

3. Posez le rôti de lotte sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé. Arrosez d'huile d'olive, salez, poivrez. Ajoutez les étoiles de badiane, parsemez de thym citron. Couvrez d'aluminum. Enfournez 20 min. Servez ce délicieux rouleau de lotte farci aux légumes.