Coaching minceur : conseil pour mincir, régime Dukan, pourquoi ça marche !

Publié le par santé & minceur

Coaching minceur : conseil pour mincir, régime Dukan, pourquoi ça marche !

Son livre s'est vendu à 1,2 million d'exemplaires... Le docteur Pierre Dukan, nutritionniste, fait un tabac avec son régime !

Pourquoi ? Parce que la plupart de celles d'entre vous qui l'on essayé ont vraiment maigri. Voici les secrets de son succés.

Combien de kilos perd-on ?

 

"Environ un kilo par semaine. ", affirme le Dr Pierre Dukan. "L’idée est d’arriver à son juste poids." Qu’est-ce que le "juste poids" ? "Un poids défini grâce à 11 paramètres parmi lesquels le poids, la taille, l’âge, le poids maximum atteint dans sa vie (hors grossesse), le poids minimum déjà atteint (hors maladie), l’hérédité, l’ossature, le poids souhaité. C’est le cap sur lequel il faut rester fixé pendant le régime." Seules contre-indication : l’insuffisance rénale, le diabète de type 1 et les troubles du comportement alimentaire.

 

 

Une perte ultra rapide

 

Pendant la première des phases du régime Dukan (il y en a quatre), qui dure de 3 à 7 jours suivant le nombre de kilos total à perdre, on se déleste de "1,2 kilos en 3 jours, 1,5 en 4 jours, et jusqu’à 2,8 kilos en 7jours. Ce qui est très encourageant." explique le Dr Dukan. Le secret d’une perte de poids aussi rapide ? Durant cette phase, on ne mange que des protéines. On choisi alors à volonté parmi les 72 produits d’origine animale autorisés durant la diète : viandes (toutes sauf le canard, trop gras), poisson gras, œufs, laitages à 0%. Et l’on ajoute 2 cuillères à soupe de son d’avoine. "C’est un aliment très bénéfique riche en fibre et anti cholestérol", souligne le Dr Dukan.

 

 

Les grands principes du régime Dukan

 

Le régime Dukan comprend quatre phases bien définies. La première qui dure de 3 à 7 jours est la phase "tout protéines". "Elle s’accompagne de 20 min de marche ou de sport par jour" explique le Dr Dukan. Puis la phase 2 dure jusqu’à ce l’objectif poids soit atteint. A ce stade on ajoute aux protéines les 28 légumes autorisés. La phase 3 est la phase de consolidation, sa durée est fonction du nombre de kilos perdus : 10 jours par kilo en moins. Puis il y a la phase de stabilisation qui dure toute la vie. Durant ces deux dernières phases on conserve une journée tout protéine (le jeudi), les 3 cuillères à soupe de son, et les 30 minutes quotidiennes de sport.

 

 

Pas de fringale !

 

Même lorsqu’on n’a le droit qu’aux protéines et aux légumes (phase 2), le régime Dukan propose tout à volonté. Impossible d’avoir faim ! Pour autant, il faut renoncer au moins dans les deux premières phases à tous les sucres : sucreries mais aussi pain, pâtes, pommes de terre, riz, légumes sec (lentilles, poids, etc…). Est-ce fastidieux ? "C’est tout de même un régime", admet le nutritionniste. "Mais il autorise un nombre important de combinaisons, de recettes délicieuses, même en terme de desserts : les crèmes, les œufs à la neige, les meringues…" Il suffit de remplacer le sucre par l’aspartam.

 

 

On a droit aux écarts

 

Introduits dès la phase de consolidation (phase 3), les repas de "gala" permettent de retrouver les plaisirs oubliés. "J’en autorise deux par semaine. Pendant ces repas on a droit à toutes les entrées, tous les plats, tous les desserts mais sans se resservir. Et l’on peut les accompagner d’un verre de vin", expose Pierre Dukan. Quant aux périodes de stagnation : on passe à 1 heure de sport par jour pendant 4 jours histoire de relancer la machine à brûler les stocks.

 

 

 

Une diète qui évite la fatigue

 

Très protéiné, le régime Dukan évite les coups de fatigue. Par ailleurs "Les légumes à volonté introduits dès la phase 2, apportent toutes les vitamines et les fibres dont le corps à besoin", souligne le Dr Dukan. "Je n’ai donc pas besoin d’ajouter de complément vitaminique, sauf pour les gens qui doivent suivre le régime en phase 2 pendant plusieurs mois. Dans ce cas, un comprimé d’un complexe vitaminique suffit." Quant aux lipides, pas de soucis, en consommant des poissons gras (tous autorisés à volonté) on fait le plein d’omega 3.

 

 

Une phase de consolidation très au point

 

C’est la phase qui s’intercale entre la phase de perte de poids et la fin du régime. "Durant ce sas de sécurité, explique le Dr Dukan, on conserve bien sûr les 100 aliments de base (72 protéines et 28 légumes) et on ajoute par jours 2 fruits (sauf les bananes, les cerises et le raisin), 2 tranches de pain complet, 40 g de fromage à pâte cuite, et 2 féculents par semaine (des pommes de terre ou 22O g de pâtes cuites, du riz complet, de la semoule, du boulghour…)… Une fois par semaine, le jeudi, on fait une journée tout protéine."

 

 

Un engagement à vie

 

C’est l’un des points forts du régime : on prend un engagement à vie. C’est-à-dire que, jusqu’à la fin de ses jours, "on abandonne l’ascenseur, on pratique 20 minutes de marche ou de sport par jour, on ajoute 3 cuillère à soupe de son d’avoine à sa journée, sous forme de galette, de pain, mélangée au lait, au formage blanc, comme on veut, et on pratique une journée de diète protéinée par semaine le jeudi.", explique le Dr Dukan. Pourquoi le jeudi ? "parce qu’il faut se fixer un jour précis, sinon on n’arrive pas à s’y tenir."

 

 

Une silhouette redessinée

 

Les protéines sont les briques qui constituent notre organisme, elles sont aussi le composant essentiel de nos muscles et de la peau. Autant dire qu’avec un régime riche en viande, œufs, poissons et laitage, " on ne risque pas les problème de peau distendue et de relâchement musculaire ", remarque le Dr Pierre Dukan. En plus, 20 à 30 minutes de marche par jour sont inclues dans les recommandation. "Marche ou natation, vélo, powerplate, ce que vous voulez tant que vous transpirez ce qui prouve que vos muscles travaillent"